Pourquoi opter pour l’outplacement ?

Pourquoi opter pour l’outplacement ?

Dans le cadre du travail au sein d’une entreprise, tout ne se passe pas toujours bien. Il peut arriver que les relations contractuelles soient rompues avant le terme même du contrat. La rupture peut aussi intervenir alors même qu’aucun terme n’a été fixé au contrat de travail. Dans tous ces cas, l’employé qui a été licencié va se retrouver au chômage. Le code du travail en vigueur prévoit ce que l’on appelle l’outplacement. Qu’est-ce que c’est et pourquoi opter pour cela ? Les réponses sont dans cet article.

Ce qu’est vraiment l’outplacement

Encore appelé reclassement externe, l’outplacement est une mesure envisagée par le législateur afin d’améliorer la situation du licencié afin qu’il soit éligible à d’autres emplois. Si vous voulez en savoir plus sur cette mesure pratiquée par le cabinet d’outplacement, nous vous invitons à lire cet article. Le reclassement externe consiste pour les anciens employeurs à recevoir des conseils de la part d’expert en la matière. En plus des conseils, les spécialistes accompagnent les bénéficiaires. Cet accompagnement est fait soit pour que l’ancien salarié retourne à son emploi ou pour qu’il créé une entreprise. Il y a plusieurs types d’outplacement.  Chaque type a ses caractéristiques qui le définissent.

Les types d’outplacement et leurs atouts

Le licenciement n’est pas toujours individuel. Il est possible qu’une entreprise licencie une personne de manière individuelle. Mais de la même manière, le code du travail a prévu qu’en présence de certains motifs, les autorités d’une entreprise peuvent prendre la décision de mettre certains de leurs employés à la porte. C’est ainsi que face à des difficultés de l’entité à faire face à ces obligations, elle peut licencier bon nombre de ses salariés pour motif économique. Dès que le licenciement n’est pas collectif et est individuel, la loi n’impose pas à l’employeur de financer l’outplacement. Mais à partir de 10 employés licenciés, l’employeur se doit d’organiser une mesure de reclassement au profit de ses ex-employés. Avec ces mesures d’outplacement, celui qui a été licencié aura les armes nécessaires pour chercher un autre emploi. Il y a sûrement des aptitudes qui lui manquaient quand il travaillait avant d’être licencié. Ce sont ces capacités que l’ex-employé va acquérir. Les mesures ont prouvé leur efficacité, car les statistiques leur sont favorables. Pour environ une personne sur trois, six mois suffisent largement pour que la mission d’outplacement soit conclue et 76 % de ceux qui suivent cette mesure retournent à leurs emplois. On retient que grâce à ces mesures, 8 personnes sur 10 trouvent un nouvel emploi. Parmi ces 8 personnes, 49% retrouvent l’équivalent de leur salaire et 30 % gagnent un salaire plus grand. Pour que la transition soit une réussite, le recours à un professionnel est nécessaire.

Les étapes d’un outplacement réussi

Dès que vous vous en remettez à une structure experte en outplacement, votre transition se fera en trois temps. D’abord, un bilan personnel et professionnel sera réalisé pour qu’on puisse savoir avec précision ce qui n’a pas marché dans votre ancien travail. Une fois qu’ils auront mis la main sur l’anomalie, les experts chercheront les moyens pour pallier ces irrégularités. La deuxième étape consistera à vous préparer à la recherche d’emploi. C’est là même qu’il y a le grand boulot de transition. Pour finir, il y a un suivi qui est mis en place et dont vous allez bénéficier jusqu’à votre embauche.

Comments are closed.