Comment gérer son personnel d’appoint ?

Comment gérer son personnel d’appoint ?

La masse et la diversité des travaux dans une entreprise justifient le besoin effectif d’un personnel compétent. La gestion de cette main-d’œuvre ne vise rien de moins que l’équilibre entre le travail disponible et la conservation dudit personnel. Et ceci passe par des méthodes de motivations et de fidélisation. Cet article vous propose des astuces pour y parvenir.

La fraternisation

La qualité du rapport, d’abord entre les employés eux-mêmes, puis entre ceux-ci et le staff, porte en elle tout l’espoir de l’envol de l’entreprise. Ainsi, le gérant des ressources humaines fera bien d’instaurer un climat favorable à la fraternisation. Ce qui ne serait plus qu’un renforcement continu du lien social en entreprise. Il s’agira concrètement de créer une politique de bonne ambiance et de plaisirs (occasionnels bien sûr). Mais encore, il faudra une bonne qualité de communication au sein de l’entreprise.

La Communication

Le personnel de soutien est, bien qu’on l’ignore souvent, l’âme même de l’entreprise. Cette force vive est donc à traiter avec tact. On peut donc travailler à l’évitement des risques de démotivations et de frustration des travailleurs, qu’ils soient virtuels ou physiques. La communication joue dans ce contexte un rôle prépondérant pour faire passer les informations, organiser le travail et rendre claires et précises les consignes.

 

Le leadership

La formation mène à une qualification. La formation continue conduit à des performances premium. Identifier les agents présentant des qualités et des potentialités particulièrement utiles en vue d’un complément de formation serait donc une bonne démarche. Cette formation additionnelle incluant le leadership fera sans doute des employés futés à travers l’actualisation de leurs aptitudes dans un contexte de dynamisme technologique.

La vigilance

Les hommes sont parfois instables d’attitude. Cela vaut davantage pour certains employés. C’est ce qui demande un double effort de vigilance chez le dirigeant des ressources humaines. Ce dernier tiendra un œil éveillé sur les événements se déroulant dans l’entreprise. Il devra également veiller sur le comportement tant individuel que collectif des employés, afin de prévenir les discordes qui ne seront d’aucun profit pour l’entreprise. En cela, l’attention aux besoins dans l’entreprise semble importante.

Les besoins

Il existe toujours deux besoins: celui du travailleur et celui du travail. Le travail, en réalité, a besoin de matériel pour se faire. Pour permettre aux travailleurs de mener à bien leurs différentes tâches, il semble donc opportun de veiller à l’existence et à la qualité du matériel. Il ne serait pas non plus superflu de prêter attention aux situations personnelles du travailleur. Car, la répercussion de son inconfort sur l’efficacité de l’entreprise peut devenir grande.

L’autonomie des employés

Des frustrations naissent de l’infantilisation et la chosification d’un homme responsable. Le respect donné aux employés leur permet par contre de libérer généreusement leur potentialité au bénéfice de l’entreprise. Il convient à juste titre de faire confiance à leurs capacités. Donnez-leur la possibilité de prendre des décisions et même des risques. Ils pourront ainsi réussir ou  s’égarer, et mieux se retrouver pour de meilleures prestations.

Ces techniques d’administration révèlent combien est sensible la place du personnel au sein de l’entreprise. Il est donc important que la catégorie gestion des ressources humaines travaille d’arrache-pied pour fidéliser sa main-d’œuvre.

Comments are closed.